28/03/2010

Les cockeries d'Anderlues

Attention site dangereux! Ne pas visitez sans protection.

Les cokeries d'Anderlues, un scandale!
Nous sommes allés mercredi en exploration urbaine aux anciennes cockeries d'Anderlues.
Le terrain gigantesque où se trouve les installations de cette ancienne usine fabriquant de la cocke servant principalement à la fabriquation d'automobile est une enorme motte de glue noire , malo...
dorante, et nauséabonde.
Les tonneaux et citernes contenant les sous-produits ne sont autres que benizol, phénol, cyanure et j'en passe.
Tout est à ciel ouvert!
Aucune interdiction de passage, terrain ouvert au grand public!!!!
Je pense à ces pauvres enfants ignorant le danger qui se cache sur ces lieux, et qui vont jouer en toute quiétude. Ces bambins se sabotent la santé à coup sûr.
De l'amiande en décomposition est accessible à qui mieux veut.
Ne vous aventurez surtout pas dans cette enfer du passé, sans vous protéger.
Nous avons pris des risques et nous assumons, mais nous tenons vraiment à vous mettre en garde et à protéger vos enfants.

IMG_4065

Chatelet 1911

Entrée de la mine , en esendant sur une longueur de 50/60 mètres, il fait de plus en plus froid.Au bas l'eau a envahie la mine.

IMG_4011

Batterie des fours côtés defournement

IMG_4030

Machinerie

IMG_4033

Tour de condensation, appelée le Reuter

IMG_4020

Cuves contenant les sous-produits

IMG_4026

Au bas de la cuve, amiante en décomposition à l'air libre!

IMG_4034

Un des ponts de transports?

IMG_4035

IMG_4124

La salle electrique

IMG_4128

Sans commentaire!

IMG_4145

Entrée de la mine

23:42 Écrit par M2oublies dans USINES | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Commentaires

concernant la photo
ce n'est pas une entree de mines
la dessous se trouve 1 appareillage qui servait pour le poussier
bien à vous

Écrit par : ymeret | 09/09/2010

Répondre à ce commentaire

Un grand merci pour cette correction et information.

Écrit par : mireille Geerts | 09/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.